Le Château de Plessis-lès-Tours, où plusieurs rois de France séjournèrent - principalement Louis XI qui en fit sa demeure principale, fut le théâtre de nombreux évènements historiques.
  Peu avant sa mort (1483), Louis XI fera venir d'Italie François de Paule qui construira le couvent des Minimes. Le tombeau du saint homme est aujourd'hui visible dans la petite chapelle voisine du couvent.
  A l'intérieur de l'église Sainte-Anne, construite en 1856 (place du Maréchal Leclerc), on peut découvrir la statue de Saint-François de Paule ainsi que deux scènes peintes évoquant la vie de l'ermite.
  Les communautés religieuses tourangelles possédaient une grande partie de la commune, dont le Prieuré de Saint-Cosme. Bâti à l'origine sur l'île de la Loire, ce prieuré fut la dernière demeure de Ronsard qui y vécut de 1565 à sa mort en 1585.
  En 1787, la commune prend le nom de Varenne-de-La-Riche. Au XIXème siècle on y cultive surtout le chanvre et les céréales, puis, profitant des qualités du sol, les cultures deviennent principalement maraîchères.
  La Riche ne fut pas épargnée par les guerres : occupée trois mois par les Prussiens en 1870 et surtout bombardée à neuf reprises entre juin et août 1944.
Pendant longtemps, La Riche ne fut que la partie extra-muros de Notre-Dame-La-Riche, une paroisse de Tours.